Distinguer essai, roman et nouvelle

Distinguer essai, roman et nouvelle

Distinguer essai, roman et nouvelle

Distinguer essai, roman et nouvelle

Certains sont tellement accros à la lecture que parfois le démon de l’écriture les prend et ils décident de se lancer eux-mêmes dans la rédaction de leurs propres œuvres littéraires. La première décision qu’il convient alors de prendre consiste à savoir quel type d’ouvrage réaliser. En effet il existe trois grandes catégories d’œuvres qui sont le roman, l’essai et la nouvelle.

ouvres-litteraires.jpg

Chacune de ces catégories est une spécialité a part entière et si certains écrivains arrivent parfois à concilier plusieurs catégories, il est plus facile d’exceller dans une catégorie en particulier. Essayons de distinguer quelles sont les caractéristiques de chacune d’entre elle.

Quelle est la particularité de l’essai ?

L’essai traduit une réflexion de l’auteur sur un sujet quelconque, qui peut par exemple être un sujet politique, historique ou encore scientifique. Les réflexions qui en découlent seront par principe personnelles à l’auteur et le reflet de ses propres pensées, de ses perceptions intimes des événements et ne seront donc pas obligatoirement objectives.

reflexions.jpg

Compte tenu de ces principes, le terrain de prédilection de l’essai est la philosophie, qui permet, chacun à sa manière, de comprendre et d’interpréter le monde qui nous entoure. L’essai peut encore être comparé à une démonstration de l’auteur pour faire accepter ses points de vue qu’il va essayer de démontrer par des raisonnements qu’il expose a ceux qui le liront.

En quoi est-il différent de la nouvelle ou du roman ?

Au contraire de l’essai le roman permet de laisser libre cours à son imagination et ne se place pas forcément dans la réalité, l’histoire pouvant être fictive. En principe, il ne permet pas au lecteur de discerner les sentiments personnels de l’auteur. Quand à la nouvelle, il s’agit d’une histoire similaire au roman mais plus courte, qui concerne très peu de personnages et d’évènements. Compte tenu du nombre réduit de pages composant la nouvelle, le dénouement en est souvent inattendu.